Notre Dame de la Compassion
Nous avons attiré l’attention des services de l’Etat à plusieurs reprises sur les travaux qui se déroulent depuis l’automne dernier au sein du site classé de Champagny le haut au village de la Couaz.

Plusieurs maisons du hameau ont été rachetées par une personne, de nationalité ukrainienne, disposant de très gros moyens financiers. Celle-ci a fait réaliser des terrassements de 4 m de large à travers les prairies sans demander, semble t-il l’autorisation, de tous les propriétaires concernés et d’autre part sans se préoccuper de l’impact paysager ou floristique de ce site protégé.Certains agriculteurs auraient reçu après coup des indemnités financières.

Plusieurs personnes nous ont contacté pour nous faire part de leur stupeur face au mode opératoire employé. D’autre part des engins, des déchets et du matériel sont toujours entreposés dans le secteur concerné par les travaux.

L’architecte des bâtiments de France avait déconseillé de construire aussi près de la Chapelle. Mais la commune n’était pas obligée de suivre cet avis. Un toit de lauze aurait été bienvenu, mais il semble que le bâtiment sera couvet en tôle laquée. La tranchée d’amenée d’eau potable parait avoir été creusée dans le site classé. Si ce point est vérifié, un arrêté préfectoral aurait été nécessaire alors qu’on peut facilement constater que la tranchée a été rebouchée de façon grossière.